Administration des matériels Juniper (JunOS)  
les différents modess
Mode cli > cli passer en mode cli
Mode configuration # configure mode configuration
Mode Unix start shell user root passer en mode shell
par default (login root, pas de mot de passe)
root> file
compareCompare files
copyCopy files (local or remote)
deleteDelete files from the system
delete-directoryDelete a directory
linkCreate link between files
listList file information
renameRename files
showShow file contents

file copy /var/log/messages /var/tmp/
administrer des fichier
list /var/log
monitor start chassisd
Surveiller un fichier de logs (affichage temps réel sur la console)
root> request system storage cleanup nettoyer les fichiers temporaire (rotate log)
root# show Pour voir la configuration
system storage voir l'utilisation du stockage
system memory
root> show system processes summary
etat mémoire et cpu
interfaces terse fe – Fast Ethernet
ge – Giga Ethernet
xe – 10Giga Ethernet
ae - Aggrégat
chassis hardware Voir la configuration au niveau matériel (permet de voir fpc/PIC/port)
configuration system Voir la configuration depuis le mode opérationnel
| display set affiche la configuration en mode set
| compare rollback 3 validation des configurations, rollback, versionning
root> run run show system uptime Exécuter des commandes opérationnelles en mode configuration
configuration materiel
root# set system host-name NAMEMACHINE Configuration du hostname
system root-authentication plain-text-password defini un mot de passe pour l'utilisateur rootConfiguration initiale
system time-zone Europe/Paris Configurer le time-zone Europe/Paris
configuration des vlan
root# set system host-name NAMEMACHINE Configuration du hostname
vlans admin.10 vlan-id 10 Créer le vlan admin.10 ("set vlan")
interfaces irb unit 10 family inet address 10.105.1.1/24
vlans admin.10 l3-interface irb.10
Configurer une adresse IP (10.10[1-5].1.[1-3]/24) sur le vlan admin.10
interfaces ge-0/0/0 unit 0 family ethernet-switching vlan members admin.10 Mettre le vlan admin sur l'interface ge-0/0/0
vlans <nom> vlan-id <numero> créeation d'un vlan
configuration utilisateur et acces
root# set system login class admin permissions all crée une classe admin avec toutes les permission
system login class oper permissions clear crée une classe oper sans permission
system login class oper allow-commands "(ping .*)|(show .*)" autoriser les commandes show et ping sur l'interface
system login user admin class admin
system login user tanguy class oper
on crée un utilisateur admin et on lui attribue la classe admin
system services ssh root-login deny on interdit l'acces root de l'admin
system services ssh connection-limit 1 on limite le nombre d'acces ssh à 1
system login user tanguy authentication ssh-rsa "ssh-rsa Aq+ZrO1U....9W8xeBe7DIjTpoxV" autorise l'authentification rsa à l'utilisateur tanguy
root# delete Pour une nouvelle configuration complète, on efface d’abord l’ancienne (RAZ)
déploiement de la configuration
root# commit Les configurations ne sont pas appliquées immédiatement, il faut faire un « commit »
confirmed 2 Il est possible de faire un commit avec une confirmation, si au bout de x minutes (10 par défaut) un deuxième commit n’est pas effectué, le switch revient sur la configuration précédente (rollback)
check vérifier la cohérence de la configuration
root# edit interfaces ge-0/0/0 unit 0 family ethernet-switching Se déplacer dans la configuration (edit, up, top)
root# delete vlans rouge vlan-id 3
copy vlans bleu to jaune
copy interfaces ge-0/0/0 to ge-0/0/1
replace pattern bleu with vert
Effacer, Copier, Modifier/Remplacer les configurations
Utilisation des Wildcards
root# Wildcard range (set,delete,show) [0-10,13,20,!2-4] → les interfaces 0 à 10 (sauf 2 à 4) 13 et 20
[0-10/2,!8]→ les interfaces 0 2 4 6 et 10 (/ pour un step)
range (-) permet de définir une plage
except (!) permet d'interdire
step (/) permet de définir un saut (de 2 en 2)
root# save user@host:/sauv/fic ssauvegarde des éléments de configuration
chargement
root# Load
user@host:/sauv/fic charge des éléments de configuration
set Pour les fichiers de configuration en syntaxe « set »
mergeAjout des éléments du fichier à la configuration courante, si des éléments existent ils sont remplacés par ceux du fichier.
overrideRemplace la configuration courante par le contenu du fichier
replaceRemplace les éléments avec un tag « replace : » dans le fichier dans la configuration courante, les nouveaux éléments sont ajoutés (idem merge)
update Remplace/Ajoute uniquement les éléments différents. Fonctionne aussi avec le tag « replace : »