nagios






 Host Definition	 
Host Definition
Description: Une définition d'hôte est utilisée pour définir un serveur physique, une station de travail, un périphérique, etc., résidant sur votre réseau.
define host{
host_name host_name
alias alias
display_name display_name
address address
parents host_names
hostgroups hostgroup_names
check_command command_name
initial_state[o,d,u]
max_check_attempts#
check_interval#
retry_interval#
active_checks_enabled[0/1]
passive_checks_enabled[0/1]
check_period timeperiod_name
obsess_over_host[0/1]
check_freshness[0/1]
freshness_threshold#
event_handler command_name
event_handler_enabled[0/1]
low_flap_threshold#
high_flap_threshold#
flap_detection_enabled[0/1]
flap_detection_options[o,d,u]
process_perf_data[0/1]
retain_status_information[0/1]
retain_nonstatus_information[0/1]
contacts contacts
contact_groups contact_groups
notification_interval#
first_notification_delay#
notification_period timeperiod_name
notification_options[d,u,r,f,s]
notifications_enabled[0/1]
stalking_options[o,d,u]
notesnote_string notes_url url
action_url url
icon_image image_file
icon_image_alt alt_string
vrml_image image_file
statusmap_image image_file
2d_coords x_coord,y_coord
3d_coordsx_coord,y_coord,z_coord
}
host_name: Cette directive permet de définir un nom abrégé permettant d'identifier l'hôte. Il est utilisé dans les définitions de groupe d'hôtes et de services pour référencer cet hôte particulier. Plusieurs services (surveillés) peuvent être associés aux hôtes. Lorsqu'elle est utilisée correctement, la macro $ HOSTNAME $ contiendra ce nom abrégé.
alias: Cette directive permet de définir un nom plus long ou une description permettant d’identifier l’hôte. Il est fourni afin de vous permettre d'identifier plus facilement un hôte particulier. Lorsqu'elle est utilisée correctement, la macro $ HOSTALIAS $ contiendra cet alias / description.
address: Cette directive est utilisée pour définir l'adresse de l'hôte. Normalement, il s’agit d’une adresse IP, même si elle peut correspondre à tout ce que vous voulez (à condition de pouvoir vérifier l’état de l’hôte). Vous pouvez utiliser un nom de domaine complet pour identifier l'hôte au lieu d'une adresse IP. Toutefois, si les services DNS ne sont pas disponibles, cela pourrait poser des problèmes. Lorsqu'elle est utilisée correctement, la macro $ HOSTADDRESS $ contiendra cette adresse. Remarque: Si vous ne spécifiez pas de directive d'adresse dans une définition d'hôte, le nom de l'hôte sera utilisé comme adresse. Attention toutefois, si le DNS échoue, la plupart de vos contrôles de service échoueront car les plug-ins ne pourront pas résoudre le nom d'hôte.
display_name: Cette directive permet de définir un autre nom à afficher dans l'interface Web pour cet hôte. Si non spécifié, la valeur que vous spécifiez pour la directive host_name est celle par défaut. Remarque: Les CGI actuels n'utilisent pas cette option, contrairement aux versions futures de l'interface Web.
parents: Cette directive est utilisée pour définir une liste délimitée par des virgules de noms abrégés des hôtes "parents" pour cet hôte particulier. Les hôtes parents sont généralement des routeurs, des commutateurs, des pare-feu, etc. situés entre l'hôte de surveillance et un hôte distant. Un routeur, un commutateur, etc. le plus proche de l'hôte distant est considéré comme le "parent" de cet hôte. Lisez le document "Détermination de l'état et de l'accessibilité des hôtes du réseau" situé ici pour plus d'informations. Si cet hôte se trouve sur le même segment de réseau que l'hôte effectuant la surveillance (sans aucun routeur intermédiaire, etc.), l'hôte est considéré comme étant sur le réseau local et n'aura pas d'hôte parent. Laissez cette valeur vide si l'hôte n'a pas d'hôte parent (c'est-à-dire qu'il se trouve sur le même segment que l'hôte Nagios). L'ordre dans lequel vous spécifiez les hôtes parents n'a aucun effet sur la façon dont les choses sont surveillées.
hostgroups: Cette directive est utilisée pour identifier le ou les noms abrégés du ou des groupes d'hôtes auxquels l'hôte appartient. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Cette directive peut être utilisée à la place (ou en plus) de l’utilisation de la directive members dans les définitions de groupe d’hôtes.
check_command: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la commande à utiliser pour vérifier si l'hôte est actif ou non. En règle générale, cette commande essaierait d'envoyer une requête ping à l'hôte pour voir s'il est "vivant". La commande doit renvoyer un statut OK (0) ou Nagios supposera que l'hôte est en panne. Si vous laissez cet argument vide, l'hôte ne sera pas activement contrôlé. Ainsi, Nagios supposera probablement toujours que l'hôte est actif (il peut apparaître comme étant dans l'état "PENDING" de l'interface Web). Ceci est utile si vous surveillez des imprimantes ou d’autres périphériques fréquemment éteints. La durée maximale d'exécution de la commande de notification est contrôlée par l'option host_check_timeout.
initial_state: Par défaut, Nagios supposera que tous les hôtes sont à l'état UP au démarrage. Vous pouvez remplacer l'état initial d'un hôte en utilisant cette directive. Les options valides sont: o = UP, d = DOWN et u = UNREACHABLE.
max_check_attempts: Cette directive permet de définir le nombre de fois que Nagios réessayera la commande de vérification d’hôte si elle renvoie un état autre qu’un état OK. Si vous définissez cette valeur sur 1, Nagios générera une alerte sans nouvelle tentative de vérification de l'hôte. Remarque: Si vous ne souhaitez pas vérifier le statut de l'hôte, vous devez néanmoins définir cette valeur sur une valeur minimale de 1. Pour ignorer la vérification de l'hôte, laissez simplement l'option check_command vide.
check_interval: Cette directive est utilisée pour définir le nombre d'unités de temps entre les vérifications régulières planifiées de l'hôte. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Vous trouverez plus d'informations sur cette valeur dans la documentation de planification du contrôle.
retry_interval: Cette directive permet de définir le nombre "d'unités de temps" à attendre avant de planifier une nouvelle vérification des hôtes. Les hôtes sont replanifiés à l’intervalle entre les tentatives lorsqu’ils sont passés à un état autre que UP. Une fois que l'hôte a fait l'objet d'une nouvelle tentative, max_check_attempts a été modifié sans modification de son statut. Il est alors programmé à son débit "normal" défini par la valeur check_interval. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Vous trouverez plus d'informations sur cette valeur dans la documentation de planification du contrôle.
active_checks_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si les contrôles actifs (planifiés régulièrement ou à la demande) de cet hôte sont activés. Valeurs: 0 = désactiver les vérifications d'hôte actif, 1 = activer les vérifications d'hôte actif (par défaut).
passive_checks_enabled *: Cette directive permet de déterminer si les contrôles passifs sont activés ou non pour cet hôte. Valeurs: 0 = désactiver les vérifications d'hôte passif, 1 = activer les vérifications d'hôte passif (par défaut).
check_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle des contrôles actifs de cet hôte peuvent être effectués.
obsess_over_host *: Cette directive détermine si les contrôles pour l'hôte seront "obsédés" par l'utilisation de la commande ochp.
check_freshness *: Cette directive permet de déterminer si les contrôles de fraîcheur sont activés ou non pour cet hôte. Valeurs: 0 = désactiver les contrôles de fraîcheur, 1 = activer les contrôles de fraîcheur (par défaut).
freshness_threshold: Cette directive permet de spécifier le seuil de fraîcheur (en secondes) pour cet hôte. Si vous définissez cette directive sur 0, Nagios déterminera le seuil de fraîcheur à utiliser automatiquement.
event_handler: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la commande à exécuter chaque fois qu'un changement d'état de l'hôte est détecté (c'est-à-dire chaque fois qu'il tombe en panne ou qu'il récupère). Lisez la documentation sur les gestionnaires d'événements pour une explication plus détaillée de la procédure d'écriture de scripts pour la gestion des événements. La durée maximale d'exécution de la commande du gestionnaire d'événements est contrôlée par l'option event_handler_timeout.
event_handler_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si le gestionnaire d'événements pour cet hôte est activé ou non. Valeurs: 0 = désactiver le gestionnaire d'événements hôte, 1 = activer le gestionnaire d'événements hôtes.
low_flap_threshold: Cette directive est utilisée pour spécifier le seuil de changement d'état bas utilisé dans la détection de volet pour cet hôte. Vous trouverez plus d'informations sur la détection des volets ici. Si vous définissez cette directive sur 0, la valeur du programme spécifiée par la directive low_host_flap_threshold sera utilisée.
high_flap_threshold: Cette directive est utilisée pour spécifier le seuil de changement d'état élevé utilisé dans la détection de volet pour cet hôte. Vous trouverez plus d'informations sur la détection des volets ici. Si vous définissez cette directive sur 0, la valeur du programme spécifiée par la directive high_host_flap_threshold sera utilisée.
flap_detection_enabled *: Cette directive permet de déterminer si la détection de volet est activée ou non pour cet hôte. Vous trouverez plus d'informations sur la détection des volets ici. Valeurs: 0 = désactiver la détection des volets de l'hôte, 1 = activer la détection des volets de l'hôte.
flap_detection_options: Cette directive est utilisée pour déterminer quels états d'hôte la logique de détection de volet utilisera pour cet hôte. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants: o = états UP, d = états DOWN, u = états INATTACHABLES.
process_perf_data *: Cette directive est utilisée pour déterminer si le traitement des données de performance est activé ou non pour cet hôte. Valeurs: 0 = désactiver le traitement des données de performance, 1 = activer le traitement des données de performance.
retain_status_information: Cette directive est utilisée pour déterminer si les informations relatives à l'état de l'hôte sont conservées lors des redémarrages du programme. Cela n'est utile que si vous avez activé la conservation d'état à l'aide de la directive rétention_état_information. Valeur: 0 = désactiver la conservation des informations sur l'état, 1 = activer la conservation des informations sur l'état.
retain_nonstatus_information: Cette directive est utilisée pour déterminer si des informations non-statut sur l'hôte sont conservées lors des redémarrages de programme. Cela n'est utile que si vous avez activé la conservation d'état à l'aide de la directive rétention_état_information. Valeur: 0 = désactiver la conservation des informations non-statut, 1 = activer la conservation des informations non-statut.
contacts: Ceci est une liste des noms abrégés des contacts qui doivent être notifiés chaque fois qu'il y a des problèmes (ou des récupérations) avec cet hôte. Les contacts multiples doivent être séparés par des virgules. Utile si vous souhaitez que les notifications ne concernent que quelques personnes et ne souhaitent pas configurer de groupes de contacts. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition d'hôte.
contact_groups: Ceci est une liste des noms abrégés des groupes de contacts qui doivent être notifiés chaque fois qu'il y a des problèmes (ou des récupérations) avec cet hôte. Plusieurs groupes de contacts doivent être séparés par des virgules. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition d'hôte.
notification_interval: Cette directive permet de définir le nombre d ’" unités de temps "à attendre avant de notifier à nouveau à un contact que ce service est toujours hors service ou inaccessible. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Si vous définissez cette valeur sur 0, Nagios ne notifiera pas à nouveau les contacts sur les problèmes de cet hôte. Un seul avis de problème sera envoyé.
first_notification_delay: Cette directive permet de définir le nombre "d'unités de temps" à attendre avant d'envoyer la première notification d'incident lorsque cet hôte entre dans un état autre que UP. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Si vous définissez cette valeur sur 0, Nagios commencera immédiatement à envoyer des notifications. Si cette directive est utilisée, des notifications seront envoyées après la prochaine vérification suivant le délai first_notification_delay. Si vous définissez cette valeur sur 0, Nagios commencera immédiatement à envoyer des notifications.
notification_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle les notifications d'événements pour cet hôte peuvent être envoyées aux contacts. Si un hôte tombe en panne, devient inaccessible ou récupère pendant une période non couverte par la période, aucune notification ne sera envoyée.
notification_options: Cette directive est utilisée pour déterminer quand les notifications pour l'hôte doivent être envoyées. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants: d = envoyer des notifications sur un état DOWN, u = envoyer des notifications sur un état INCROYABLE, r = envoyer des notifications sur les recouvrements (état OK), f = envoyer des notifications lorsque l'hôte démarre et arrête de battre, et s = envoyer des notifications lorsque le temps d'arrêt planifié commence et se termine. Si vous spécifiez n (aucun) comme option, aucune notification d'hôte ne sera envoyée. Si vous ne spécifiez aucune option de notification, Nagios supposera que vous souhaitez que les notifications soient envoyées pour tous les états possibles. Exemple: si vous indiquez d, r dans ce champ, les notifications ne seront envoyées que lorsque l'hôte passe à l'état DOWN et qu'il récupère d'un état DOWN.
notifications_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si les notifications pour cet hôte sont activées ou non. Valeurs: 0 = désactiver les notifications d'hôte, 1 = activer les notifications d'hôte.
stalking_options: Cette directive détermine les états hôtes pour lesquels le "harcèlement" est activé. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants: o = contrôle sur les états UP, d = contrôle sur les états DOWN et u = contrôle sur les états UNREACHABLE. Vous trouverez plus d'informations sur le harcèlement criminel ici.
notes: Cette directive permet de définir une chaîne optionnelle de notes relatives à l'hôte. Si vous spécifiez une note ici, vous la verrez dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur l'hôte spécifié).
notes_url: Cette variable permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir plus d'informations sur l'hôte. Si vous spécifiez une URL, vous verrez une icône de dossier rouge dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur l'hôte) qui renvoie à l'URL que vous spécifiez ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /). Cela peut être très utile si vous souhaitez mettre des informations détaillées sur l'hôte, les méthodes de contact d'urgence, etc. à la disposition du autre personnel d'assistance.
action_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir davantage d’actions à exécuter sur l’hôte. Si vous spécifiez une URL, une icône "splat" rouge apparaît dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur l'hôte) et renvoie à l'URL spécifiée ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /).
icon_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image GIF, PNG ou JPG à associer à cet hôte. Cette image sera affichée aux différents endroits dans les CGI. L’image aura une meilleure apparence si sa taille est de 40x40 pixels. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
icon_image_alt: Cette variable est utilisée pour définir une chaîne facultative utilisée dans la balise ALT de l'image spécifiée par l'argument .
vrml_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image GIF, PNG ou JPG à associer à cet hôte. Cette image sera utilisée comme texture pour l'hôte spécifié dans le CGI statuswrl. Contrairement à l'image que vous utilisez pour la variable , celle-ci ne devrait probablement pas être transparente. Si tel est le cas, l'objet hôte aura l'air un peu bizarre. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
statusmap_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image à associer à cet hôte dans le CGI statusmap. Vous pouvez spécifier une image JPEG, PNG et GIF si vous le souhaitez, bien que je vous recommande fortement d'utiliser une image au format GD2, car les autres formats d'image entraîneront une perte de temps CPU considérable lorsque l'image statusmap est générée. Les images GD2 peuvent être créées à partir d’images PNG à l’aide de l’utilitaire pngtogd2 fourni avec la bibliothèque gd de Thomas Boutell. Les images GD2 doivent être créées dans un format non compressé afin de minimiser la charge du processeur lorsque le CGI Statusmap génère l'image de carte réseau. L’image aura une meilleure apparence si sa taille est de 40x40 pixels. Vous pouvez laisser ces options vides si vous n'utilisez pas le CGI statusmap. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
2d_coords: Cette variable est utilisée pour définir les coordonnées à utiliser lors du dessin de l'hôte dans le CGI de statusmap. Les coordonnées doivent être données en nombres entiers positifs, car elles correspondent aux pixels physiques de l'image générée. L'origine du dessin (0,0) se situe dans le coin supérieur gauche de l'image et s'étend dans le sens positif x (à droite) en haut de l'image et dans le sens positif y (en bas) dans la main gauche. côté de l'image. Pour référence, la taille des icônes dessinées est généralement d’environ 40x40 pixels (le texte prend un peu plus de place). Les coordonnées que vous spécifiez ici sont pour le coin supérieur gauche de l'icône d'hôte dessinée. Remarque: ne vous inquiétez pas de ce que sont les coordonnées x et y maximales que vous pouvez utiliser. Le CGI calculera automatiquement les dimensions maximales de l'image créée en fonction des coordonnées x et y les plus grandes que vous spécifiez.
3d_coords: Cette variable permet de définir les coordonnées à utiliser lors du dessin de l'hôte dans le CGI statuswrl. Les coordonnées peuvent être des nombres réels positifs ou négatifs. L'origine du dessin est (0.0.0.0.0.0). Pour référence, la taille des cubes hôtes dessinés est de 0,5 unité de chaque côté (le texte prend un peu plus de place). Les coordonnées que vous spécifiez ici sont utilisées comme centre du cube hôte.





 Host Group Definition 
Host Group Definition
Description: Une définition de groupe d'hôtes permet de regrouper un ou plusieurs hôtes afin de simplifier la configuration avec des astuces sur les objets ou à des fins d'affichage dans les CGI.
define hostgroup{
hostgroup_namehostgroup_name
aliasalias
membershosts
hostgroup_members hostgroups
notes note_string
notes_url url
action_url url
}
Directive Descriptions:
hostgroup_name: Cette directive permet de définir un nom abrégé permettant d'identifier le groupe d'hôtes.
alias: Cette directive permet de définir un nom plus long ou une description permettant d'identifier le groupe d'hôtes. Il est fourni afin de vous permettre d'identifier plus facilement un groupe d'hôtes particulier.
members: Voici une liste des noms abrégés d'hôtes à inclure dans ce groupe. Les noms d'hôte multiples doivent être séparés par des virgules. Cette directive peut être utilisée à la place (ou en plus) de la directive hostgroups dans les définitions d’hôte.
hostgroup_members:   Cette directive facultative peut être utilisée pour inclure des hôtes d'autres groupes d'hôtes "sous" de ce groupe d'hôtes. Spécifiez une liste séparée par des virgules de noms abrégés d'autres groupes hôtes dont les membres doivent être inclus dans ce groupe.
notes: Cette directive permet de définir une chaîne optionnelle de notes relatives à l'hôte. Si vous spécifiez une note ici, vous la verrez dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur l'hôte spécifié).
notes_url: Cette variable permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir plus d'informations sur le groupe d'hôtes. Si vous spécifiez une URL, vous verrez une icône de dossier rouge dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur le groupe d'hôtes) qui renvoie à l'URL que vous spécifiez ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /). Cela peut être très utile si vous souhaitez mettre des informations détaillées sur le groupe hôte, les méthodes de contact d'urgence, etc. à la disposition du autre personnel d'assistance.
action_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir davantage d’actions à exécuter sur le groupe d’hôtes. Si vous spécifiez une URL, une icône "splat" rouge apparaît dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur le groupe d'hôtes) qui renvoie à l'URL spécifiée ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /).





 Service Definition
Service Definition
Description: Une définition de service est utilisée pour identifier un "service" qui s'exécute sur un hôte. Le terme "service" est utilisé très vaguement. Cela peut signifier un service réel qui s'exécute sur l'hôte (POP, SMTP, HTTP, etc.) ou un autre type de métrique associé à l'hôte (réponse à un ping, nombre d'utilisateurs connectés, espace disque disponible, etc.) . Les différents arguments d'une définition de service sont décrits ci-dessous.
define service{
host_name host_name
hostgroup_name hostgroup_name
service_description service_description
display_name display_name
servicegroups servicegroup_names
is_volatile [0/1]
check_command command_name
initial_state [o,w,u,c]
max_check_attempts #
check_interval #
retry_interval #
active_checks_enabled [0/1]
passive_checks_enabled [0/1]
check_period timeperiod_name
obsess_over_service [0/1]
check_freshness [0/1]
freshness_threshold #
event_handler command_name
event_handler_enabled [0/1]
low_flap_threshold #
high_flap_threshold #
flap_detection_enabled [0/1]
flap_detection_options [o,w,c,u]
process_perf_data [0/1]
retain_status_information [0/1]
retain_nonstatus_information [0/1]
notification_interval #
first_notification_delay #
notification_period timeperiod_name
notification_options [w,u,c,r,f,s]
notifications_enabled [0/1]
contacts contacts
contact_groups contact_groups
stalking_options [o,w,u,c]
notes note_string
notes_url url
action_url url
icon_image image_file
icon_image_alt alt_string
}
Directive Descriptions:
host_name: Cette directive permet de spécifier le ou les noms abrégés du ou des hôtes sur lesquels le service "s'exécute" ou avec lesquels il est associé. Plusieurs hôtes doivent être séparés par des virgules.
hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour spécifier le ou les noms abrégés du ou des groupes d'hôtes sur lesquels le service "s'exécute" ou auxquels il est associé. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Nom_hôtehôte peut être utilisé à la place de la directive nom_hôte ou en plus de celle-ci.
service_description;: Cette directive est utilisée pour définir la description du service, qui peut contenir des espaces, des tirets et des deux points (les points-virgules, les apostrophes et les guillemets doivent être évités). Deux services associés au même hôte ne peuvent avoir la même description. Les services sont identifiés de manière unique avec leurs directives host_name et service_description.
display_name: Cette directive permet de définir un autre nom à afficher dans l'interface Web pour ce service. Si non spécifié, la valeur que vous spécifiez pour la directive service_description est définie par défaut. Remarque: Les CGI actuels n'utilisent pas cette option, contrairement aux versions futures de l'interface Web.
servicegroups: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du groupe de services auquel le service appartient. Plusieurs groupes de services doivent être séparés par des virgules. Cette directive peut être utilisée à la place de la directive members dans les définitions de servicegroup.
is_volatile: Cette directive est utilisée pour indiquer si le service est "volatil". Les services ne sont normalement pas volatils. Vous trouverez plus d'informations sur les services instables et sur leurs différences par rapport aux services normaux ici. Valeur: 0 = le service n'est pas volatil, 1 = le service est volatil.
check_command: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la commande que Nagios exécutera afin de vérifier l’état du service. La durée maximale d'exécution de la commande de contrôle de service est contrôlée par l'option service_check_timeout.
initial_state: Par défaut, Nagios supposera que tous les services sont dans l'état OK au démarrage. Vous pouvez remplacer l'état initial d'un service en utilisant cette directive. Les options valides sont les suivantes: o = OK, w = AVERTISSEMENT, u = INCONNU et c = CRITICAL.
max_check_attempts: Cette directive est utilisée pour définir le nombre de fois que Nagios réessayera la commande de vérification de service si elle renvoie un état autre qu'un état OK. Si vous définissez cette valeur sur 1, Nagios générera une alerte sans nouvelle tentative de vérification du service.
check_interval: Cette directive permet de définir le nombre "d'unités de temps" à attendre avant de planifier la prochaine vérification "normale" du service. Les contrôles "normaux" sont ceux qui se produisent lorsque le service est dans un état OK ou lorsque le service est dans un état non OK, mais qu'il a déjà été revérifié le nombre de fois max_check_attempts. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Vous trouverez plus d'informations sur cette valeur dans la documentation de planification du contrôle.
retry_interval: Cette directive permet de définir le nombre "d'unités de temps" à attendre avant de planifier une nouvelle vérification du service. Les services sont replanifiés lors de l'intervalle entre les tentatives lorsqu'ils sont passés à un état non OK. Une fois que le service a été réessayé, max_check_attempts fois sans changement de statut, il sera rétabli à son débit "normal" défini par la valeur check_interval. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Vous trouverez plus d'informations sur cette valeur dans la documentation de planification du contrôle.
active_checks_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si les contrôles actifs de ce service sont activés ou non. Valeurs: 0 = désactiver les contrôles de service actifs, 1 = activer les contrôles de service actifs (par défaut).
passive_checks_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si les contrôles passifs de ce service sont activés ou non. Valeurs: 0 = désactiver les contrôles de service passifs, 1 = activer les contrôles de service passifs (par défaut).
check_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle des contrôles actifs de ce service peuvent être effectués.
obsess_over_service *: Cette directive détermine si les vérifications du service seront "obsédées" par l'utilisation de la commande ocsp_command.
check_freshness *: Cette directive permet de déterminer si les contrôles de fraîcheur sont activés ou non pour ce service. Valeurs: 0 = désactiver les contrôles de fraîcheur, 1 = activer les contrôles de fraîcheur (par défaut).
freshness_threshold: Cette directive permet de spécifier le seuil de fraîcheur (en secondes) de ce service. Si vous définissez cette directive sur 0, Nagios déterminera le seuil de fraîcheur à utiliser automatiquement.
event_handler: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la commande à exécuter chaque fois qu'un changement d'état du service est détecté (c'est-à-dire lorsqu'il tombe en panne ou est restauré). Lisez la documentation sur les gestionnaires d'événements pour une explication plus détaillée de la procédure d'écriture de scripts pour la gestion des événements. La durée maximale d'exécution de la commande du gestionnaire d'événements est contrôlée par l'option event_handler_timeout.
event_handler_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si le gestionnaire d'événements de ce service est activé ou non. Valeurs: 0 = désactiver le gestionnaire d'événements de service, 1 = activer le gestionnaire d'événements de service.
low_flap_threshold: Cette directive est utilisée pour spécifier le seuil de changement d'état bas utilisé dans la détection de volet pour ce service. Vous trouverez plus d'informations sur la détection des volets ici. Si vous définissez cette directive sur 0, la valeur du programme spécifiée par la directive low_service_flap_threshold sera utilisée.
high_flap_threshold: Cette directive est utilisée pour spécifier le seuil de changement d'état haut utilisé dans la détection de volet pour ce service. Vous trouverez plus d'informations sur la détection des volets ici. Si vous définissez cette directive sur 0, la valeur du programme spécifiée par la directive high_service_flap_threshold sera utilisée.
flap_detection_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si la détection de volet est activée ou non pour ce service. Vous trouverez plus d'informations sur la détection des volets ici. Valeurs: 0 = désactiver la détection des volets de service, 1 = activer la détection des volets de service.
flap_detection_options: Cette directive est utilisée pour déterminer quel état de service la logique de détection de volet utilisera pour ce service. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: o = états OK, w = états AVERTISSEMENT, c = états CRITICAL, u = états UNKNOWN.
process_perf_data *: Cette directive permet de déterminer si le traitement des données de performance est activé ou non pour ce service. Valeurs: 0 = désactiver le traitement des données de performance, 1 = activer le traitement des données de performance.
retain_status_information: Cette directive est utilisée pour déterminer si les informations relatives à l'état du service sont conservées lors des redémarrages du programme. Cela n'est utile que si vous avez activé la conservation d'état à l'aide de la directive rétention_état_information. Valeur: 0 = désactiver la conservation des informations sur l'état, 1 = activer la conservation des informations sur l'état.
retain_nonstatus_information: Cette directive est utilisée pour déterminer si des informations non-statut sur le service sont conservées lors des redémarrages de programme. Cela n'est utile que si vous avez activé la conservation d'état à l'aide de la directive rétention_état_information. Valeur: 0 = désactiver la conservation des informations non-statut, 1 = activer la conservation des informations non-statut.
notification_interval: Cette directive permet de définir le nombre "d'unités de temps" à attendre avant de notifier à nouveau à un contact que ce service est toujours dans un état non OK. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Si vous définissez cette valeur sur 0, Nagios ne notifiera pas à nouveau les contacts sur les problèmes de ce service. Un seul avis de problème sera envoyé.
first_notification_delay: Cette directive permet de définir le nombre "d'unités de temps" à attendre avant d'envoyer la première notification d'incident lorsque ce service entre dans un état non OK. À moins que vous n'ayez modifié la directive interval_length à partir de la valeur par défaut de 60, ce nombre signifie minutes. Si vous définissez cette valeur sur 0, Nagios commencera immédiatement à envoyer des notifications.
notification_period: Cette directive permet de spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle les notifications d'événements de ce service peuvent être envoyées aux contacts. Aucune notification de service ne sera envoyée pendant les périodes non couvertes par la période.
notification_options: Cette directive est utilisée pour déterminer quand les notifications pour le service doivent être envoyées. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: w = envoyer des notifications sur un état WARNING, u = envoyer des notifications sur un état INCONNU, c = envoyer des notifications sur un état CRITICAL, r = envoyer des notifications sur les recouvrements (état OK) , f = envoie des notifications lorsque le service commence et cesse de battre, et s = envoie des notifications lorsque le temps mort planifié commence et se termine. Si vous spécifiez n (aucun) comme option, aucune notification de service ne sera envoyée. Si vous ne spécifiez aucune option de notification, Nagios supposera que vous souhaitez que les notifications soient envoyées pour tous les états possibles. Exemple: si vous indiquez w, r dans ce champ, les notifications ne seront envoyées que lorsque le service passera à l'état WARNING et qu'il sortira de l'état WARNING.
notifications_enabled *: Cette directive est utilisée pour déterminer si les notifications pour ce service sont activées ou non. Valeurs: 0 = désactiver les notifications de service, 1 = activer les notifications de service.
contacts: Ceci est une liste des noms abrégés des contacts qui doivent être notifiés chaque fois qu'il y a des problèmes (ou des récupérations) avec ce service. Les contacts multiples doivent être séparés par des virgules. Utile si vous souhaitez que les notifications ne concernent que quelques personnes et ne souhaitent pas configurer de groupes de contacts. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition de service.
contact_groups: Il s'agit d'une liste des noms abrégés des groupes de contacts à notifier en cas de problèmes (ou de récupérations) avec ce service. Plusieurs groupes de contacts doivent être séparés par des virgules. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition de service.
stalking_options: Cette directive détermine les états de service pour lesquels le "harcèlement" est activé. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: o = contrôle sur les états OK, w = contrôle sur les états WARNING, u = contrôle sur les états UNKNOWN et c = contrôle sur les états CRITICAL. Vous trouverez plus d'informations sur le harcèlement criminel ici.
notes: Cette directive permet de définir une chaîne optionnelle de notes relatives au service. Si vous spécifiez une note ici, vous la verrez dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur le service spécifié).
notes_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir plus d'informations sur le service. Si vous spécifiez une URL, vous verrez une icône de dossier rouge dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur le service) qui renvoie à l'URL que vous spécifiez ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /). Cela peut être très utile si vous souhaitez mettre des informations détaillées sur le service, les méthodes de contact d'urgence, etc. à la disposition du personnel de support.
action_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir davantage d’actions à exécuter sur le service. Si vous spécifiez une URL, vous verrez une icône "splat" rouge dans les CGI (lorsque vous consultez des informations de service) qui renvoie à l'URL que vous spécifiez ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /).
icon_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image GIF, PNG ou JPG à associer à ce service. Cette image sera affichée dans les CGI d'état et d'informations étendues. L’image aura une meilleure apparence si sa taille est de 40x40 pixels. Les images de services sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire d'images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
icon_image_alt: Cette variable est utilisée pour définir une chaîne facultative utilisée dans la balise ALT de l'image spécifiée par l'argument . La balise ALT est utilisée dans les CGI Status, Extended Information et Statusmap.





Service Group Definition 
Service Group Definition
Description: Une définition de groupe de services est utilisée pour regrouper un ou plusieurs services afin de simplifier la configuration avec des astuces sur les objets ou à des fins d'affichage dans les CGI.
define servicegroup{
servicegroup_name servicegroup_name
alias alias
members services
servicegroup_members servicegroups
notes note_string
notes_url url
action_url url
}
Directive Descriptions:
servicegroup_name: Cette directive est utilisée pour définir un nom abrégé utilisé pour identifier le groupe de services.
alias: Cette directive permet de définir un nom plus long ou une description permettant d’identifier le groupe de services. Il est fourni afin de vous permettre d'identifier plus facilement un groupe de services particulier.
members: Ceci est une liste des descriptions de services (et les noms de leurs hôtes correspondants) qui devraient être incluses dans ce groupe. Les noms d'hôte et de service doivent être séparés par des virgules. Cette directive peut être utilisée comme alternative à la directive servicegroups dans les définitions de service. Le format de la directive member est le suivant (notez qu'un nom d'hôte doit précéder un nom de service / une description): members = , , , , ..., ,
servicegroup_members: Cette directive facultative peut être utilisée pour inclure des services d'autres "sous" groupes de services de ce groupe de services. Spécifiez une liste séparée par des virgules de noms abrégés d'autres groupes de services dont les membres doivent être inclus dans ce groupe.
notes: Cette directive permet de définir une chaîne optionnelle de notes relatives au groupe de services. Si vous spécifiez une note ici, vous la verrez dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur le groupe de services spécifié).
notes_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir plus d'informations sur le groupe de services. Si vous spécifiez une URL, vous verrez une icône de dossier rouge dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur le groupe de services) qui renvoie à l'URL que vous spécifiez ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /). Cela peut s'avérer très utile si vous souhaitez que des informations détaillées sur le groupe de services, les méthodes de contact d'urgence, etc. soient accessibles à d'autres membres du personnel de support.
action_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir davantage d’actions à exécuter sur le groupe de services. Si vous spécifiez une URL, une icône "splat" rouge apparaît dans les CGI (lorsque vous affichez des informations sur le groupe de services) qui renvoie à l'URL spécifiée ici. Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /).





 Contact Definition
Contact Definition
Description: Une définition de contact est utilisée pour identifier une personne à contacter en cas de problème sur votre réseau. Les différents arguments d'une définition de contact sont décrits ci-dessous.
define contact{
contact_name contact_name
alias alias
contactgroups contactgroup_names
host_notifications_enabled [0/1]
service_notifications_enabled [0/1]
host_notification_period timeperiod_name
service_notification_period timeperiod_name
host_notification_options [d,u,r,f,s,n]
service_notification_options [w,u,c,r,f,s,n]
host_notification_commands command_name
service_notification_commands command_name
email email_address
pager pager_number or pager_email_gateway
addressx additional_contact_address
can_submit_commands [0/1]
retain_status_information [0/1]
retain_nonstatus_information [0/1]
}
Directive Descriptions:
contact_name: Cette directive permet de définir un nom abrégé permettant d'identifier le contact. Il est référencé dans les définitions de groupe de contacts. Dans les bonnes circonstances, la macro $ CONTACTNAME $ contiendra cette valeur.
alias: Cette directive permet de définir un nom ou une description plus long pour le contact. Dans les circonstances relatives aux droits, la macro $ CONTACTALIAS $ contiendra cette valeur. Si non spécifié, le contact_name sera utilisé comme alias.
contactgroups: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du groupe de contacts auquel le contact appartient. Plusieurs groupes de contacts doivent être séparés par des virgules. Cette directive peut être utilisée à la place (ou en plus) de l’utilisation de la directive members dans les définitions de groupe de contacts.
host_notifications_enabled: Cette directive est utilisée pour déterminer si le contact recevra ou non des notifications concernant les problèmes et les récupérations de l'hôte. Valeurs: 0 = ne pas envoyer de notifications, 1 = envoyer des notifications.
service_notifications_enabled: Cette directive est utilisée pour déterminer si le contact recevra ou non des notifications concernant les problèmes de service et les récupérations. Valeurs: 0 = ne pas envoyer de notifications, 1 = envoyer des notifications.
host_notification_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle le contact peut être averti des problèmes d'hôte ou des recouvrements. Vous pouvez considérer cela comme une heure "sur appel" pour les notifications d'hôte du contact. Lisez la documentation sur les périodes pour plus d'informations sur son fonctionnement et les problèmes potentiels pouvant résulter d'une utilisation incorrecte.
service_notification_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle le contact peut être averti des problèmes de service ou des recouvrements. Vous pouvez considérer cela comme une heure "sur appel" pour les notifications de service du contact. Lisez la documentation sur les périodes pour plus d'informations sur son fonctionnement et les problèmes potentiels pouvant résulter d'une utilisation incorrecte.
host_notification_commands: Cette directive est utilisée pour définir une liste des noms abrégés des commandes utilisées pour notifier au contact un problème d'hôte ou une récupération. Les commandes de notification multiples doivent être séparées par des virgules. Toutes les commandes de notification sont exécutées lorsque le contact doit être notifié. La durée maximale d'exécution d'une commande de notification est contrôlée par l'option notification_timeout.
host_notification_options: Cette directive permet de définir les états hôtes pour lesquels des notifications peuvent être envoyées à ce contact. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants: d = notifier sur les états hôtes DOWN, u = notifier sur les états hôtes INCROYABLES, r = notifier les récupérations d'hôte (états UP), f = avertir lorsque l'hôte commence et arrête de battre. , et s = envoyer des notifications lorsque l’heure ou le service planifié s’arrête et se termine. Si vous spécifiez n (aucun) en tant qu'option, le contact ne recevra aucun type de notification d'hôte.
service_notification_options: Cette directive permet de définir les états de service pour lesquels des notifications peuvent être envoyées à ce contact. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: w = notifier sur les états de service WARNING, u = notifier sur les états de service inconnu, c = notifier sur les états de service CRITICAL, r = notifier sur les restaurations de service (états OK) et f = notifier quand le service commence et arrête de battre. Si vous spécifiez n (aucun) en tant qu'option, le contact ne recevra aucun type de notification de service.
service_notification_commands: Cette directive est utilisée pour définir une liste des noms abrégés des commandes utilisées pour notifier au contact un problème de service ou une reprise. Les commandes de notification multiples doivent être séparées par des virgules. Toutes les commandes de notification sont exécutées lorsque le contact doit être notifié. La durée maximale d'exécution d'une commande de notification est contrôlée par l'option notification_timeout.
email: Cette directive permet de définir une adresse électronique pour le contact. Selon la manière dont vous configurez vos commandes de notification, il peut être utilisé pour envoyer un courrier électronique d'alerte au contact. Dans les bonnes circonstances, la macro $ CONTACTEMAIL $ contiendra cette valeur.
pager: Cette directive permet de définir un numéro de pager pour le contact. Il peut également s'agir d'une adresse électronique destinée à une passerelle de pageur (c'est-à-dire pagejoe@pagenet.com). Selon la manière dont vous configurez vos commandes de notification, il peut être utilisé pour envoyer une page d'alerte au contact. Dans les bonnes circonstances, la macro $ CONTACTPAGER $ contiendra cette valeur.
addressx: Les directives d'adresse permettent de définir des "adresses" supplémentaires pour le contact. Ces adresses peuvent être n'importe quoi - numéros de téléphone cellulaire, adresses de messagerie instantanée, etc. Selon la manière dont vous configurez vos commandes de notification, elles peuvent être utilisées pour envoyer une alerte au contact. Vous pouvez définir jusqu'à six adresses à l'aide de ces directives (adresse1 à adresse6). La macro $ CONTACTADDRESSx $ contiendra cette valeur.
can_submit_commands: Cette directive est utilisée pour déterminer si le contact peut ou non envoyer des commandes externes à Nagios à partir des CGI. Valeurs: 0 = ne pas autoriser le contact à soumettre des commandes, 1 = autoriser le contact à soumettre des commandes.
retain_status_information: Cette directive permet de déterminer si les informations relatives à l'état du contact sont conservées lors des redémarrages du programme. Cela n'est utile que si vous avez activé la conservation d'état à l'aide de la directive rétention_état_information. Valeur: 0 = désactiver la conservation des informations sur l'état, 1 = activer la conservation des informations sur l'état.
retain_nonstatus_information: Cette directive est utilisée pour déterminer si des informations non-statut sur le contact sont conservées lors des redémarrages du programme. Cela n'est utile que si vous avez activé la conservation d'état à l'aide de la directive rétention_état_information. Valeur: 0 = désactiver la conservation des informations non-statut, 1 = activer la conservation des informations non-statut.





 Contact Group Definition
Contact Group Definition
Description: Une définition de groupe de contacts est utilisée pour regrouper un ou plusieurs contacts afin d'envoyer des notifications d'alerte / de récupération.
define contactgroup{
contactgroup_name contactgroup_name
alias alias
members contacts
contactgroup_members contactgroups
}
Directive Descriptions:
contactgroup_name: Cette directive est un nom abrégé utilisé pour identifier le groupe de contacts.
alias: Cette directive permet de définir un nom plus long ou une description permettant d’identifier le groupe de contacts.
members: Cette directive facultative permet de définir une liste des noms abrégés des contacts à inclure dans ce groupe. Les noms de contacts multiples doivent être séparés par des virgules. Cette directive peut être utilisée à la place (ou en plus) de l’utilisation de la directive contactgroups dans les définitions de contact.
contactgroup_members: Cette directive facultative peut être utilisée pour inclure des contacts d'autres "sous" groupes de contacts de ce groupe de contacts. Spécifiez une liste séparée par des virgules de noms abrégés d'autres groupes de contacts dont les membres doivent être inclus dans ce groupe.





 Time Period Definition	 
Time Period Definition
Description: Une période est une liste d’heures au cours de divers jours considérées comme des heures "valides" pour les notifications et les contrôles de service. Il consiste en des plages de temps pour chaque jour de la semaine qui "tournent" une fois que la semaine est terminée. Différents types d'exceptions à l'heure hebdomadaire normale sont pris en charge, notamment: des jours de semaine spécifiques, des jours de mois génériques, des jours de mois spécifiques et des dates de calendrier.
define timeperiod{
timeperiod_name timeperiod_name
alias alias
[weekday] timeranges
[exception] timeranges
exclude [timeperiod1,timeperiod2,...,timeperiodn]
}
Directive Descriptions:
timeperiod_name:
alias:
[weekday]:
[exception]:
exclude:
Command Definition
Description:
A command definition is just that. It defines a command. Commands that can be defined include service checks, service notifications, service event handlers, host checks, host notifications, and host event handlers. Command definitions can contain macros, but you must make sure that you include only those macros that are "valid" for the circumstances when the command will be used. More information on what macros are available and when they are "valid" can be found here. The different arguments to a command definition are outlined below.
Definition Format:
Note: Directives in red are required, while those in black are optional.
define command{ command_name command_name command_line command_line }
Directive Descriptions:
command_name: Cette directive est le nom abrégé utilisé pour identifier la commande. Il est référencé dans les définitions de contact, d'hôte et de service (dans les directives de notification, de contrôle et de gestionnaire d'événements), entre autres.
command_line: Cette directive permet de définir ce qui est réellement exécuté par Nagios lorsque la commande est utilisée pour des contrôles de service ou d’hôte, des notifications ou des gestionnaires d’événements. Avant que la ligne de commande ne soit exécutée, toutes les macros valides sont remplacées par leurs valeurs respectives. Consultez la documentation sur les macros pour déterminer quand vous pouvez utiliser différentes macros. Notez que la ligne de commande n'est pas entourée de guillemets. De plus, si vous voulez passer un signe dollar ($) sur la ligne de commande, vous devez lui échapper avec un autre signe dollar. REMARQUE: vous ne pouvez pas inclure de point-virgule (;) dans la directive command_line, car tout ce qui suit sera ignoré en tant que commentaire de fichier de configuration. Vous pouvez contourner cette limitation en définissant l'une des macros $ USER $ de votre fichier de ressources sur un point-virgule, puis en référençant la macro appropriée $ USER $ dans la directive command_line à la place du point-virgule. Si vous souhaitez passer des arguments aux commandes pendant l'exécution, vous pouvez utiliser $ ARGn $ macros dans la directive command_line de la définition de commande, puis séparer les arguments individuels du nom de la commande (et entre eux) à l'aide de caractères bang (!) Dans l'objet. directive de définition (commande de contrôle d’hôte, commande de gestionnaire d’événements, etc.) qui fait référence à la commande. Pour plus d'informations sur le traitement des arguments dans les définitions de commande pendant l'exécution, reportez-vous à la documentation sur les macros.





 Service Dependency Definition	
Service Dependency Definition
Description: Les dépendances de services sont une fonctionnalité avancée de Nagios qui vous permet de supprimer les notifications et les contrôles actifs de services en fonction du statut d’un ou de plusieurs autres services. Les dépendances de service sont facultatives et s'adressent principalement aux utilisateurs avancés disposant de configurations de surveillance complexes. Plus d'informations sur le fonctionnement des dépendances de service (lisez ceci!) Peuvent être trouvées ici.
define command{
command_name command_name
command_line command_line
}
Directive Descriptions:
dependent_host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le ou les noms abrégés du ou des hôtes sur lesquels le service dépendant "s'exécute" ou auxquels il est associé. Plusieurs hôtes doivent être séparés par des virgules. Laisser cette directive vide peut être utilisé pour créer des dépendances "même hôte".
dependent_hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour spécifier le ou les noms abrégés du ou des groupes d'hôtes sur lesquels le service dépendant "s'exécute" ou auxquels il est associé. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Dépend_hostgroup peut être utilisé à la place de la directive depend_host ou en plus de celle-ci.
servicegroup_name: Cette directive est utilisée pour spécifier le ou les noms abrégés du ou des groupes de services qui hériteront de la dépendance. Plusieurs groupes de services doivent être séparés par des virgules.
dependent_servicegroup_name: Cette directive est utilisée pour spécifier le ou les noms abrégés du ou des groupes de services sur lesquels le service dépendant "s'exécute" ou auquel il est associé. Plusieurs groupes de services doivent être séparés par des virgules.
dependent_service_description: Cette directive est utilisée pour identifier la description du service dépendant.
host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du ou des hôtes sur lesquels le service dépendant (appelé également service principal) "s'exécute" ou est associé à ce dernier. Plusieurs hôtes doivent être séparés par des virgules.
hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du ou des groupe (s) hôte (s) sur lequel / lesquels le service dépend (également appelé service maître) s'exécute ou est associé. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Nom_hôtehôte peut être utilisé à la place de la directive nom_hôte ou en plus de celle-ci.
service_description: Cette directive est utilisée pour identifier la description du service dont on dépend (également appelé service principal).
inherits_parent: Cette directive indique si la dépendance hérite ou non des dépendances du service dont on dépend (également appelé service maître). En d'autres termes, si le service maître dépend d'autres services et que l'une de ces dépendances échoue, cette dépendance échouera également.
execution_failure_criteria: Cette directive est utilisée pour spécifier les critères qui déterminent quand le service dépendant ne doit pas être activement vérifié. Si le service maître est dans l'un des états d'échec spécifiés, le service dépendant ne sera pas vérifié activement. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants (plusieurs options sont séparées par des virgules): o = échec dans un état OK, w = échec dans un état AVERTISSEMENT, u = échec dans un état INCONNU, c = échec dans une État CRITICAL, et p = échec dans un état en attente (par exemple, le service n’a pas encore été vérifié). Si vous spécifiez n (aucun) en tant qu'option, la dépendance d'exécution n'échouera jamais et les contrôles du service dépendant seront toujours activement vérifiés (si d'autres conditions le permettent). Exemple: Si vous spécifiez o, c, u dans ce champ, le service dépendant ne sera pas activement contrôlé si le service maître est dans un état OK, CRITICAL ou INCONNU.
notification_failure_criteria: Cette directive permet de définir les critères permettant de déterminer quand les notifications pour le service dépendant ne doivent pas être envoyées. Si le service maître est dans l'un des états d'échec spécifiés, les notifications pour le service dépendant ne seront pas envoyées aux contacts. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants: o = échec sur un état OK, w = échec sur un état AVERTISSEMENT, u = échec sur un état INCONNU, c = échec sur un état CRITICAL et p = échec sur un état en attente (par exemple, le service n'a pas encore été vérifié). Si vous spécifiez n (aucun) en tant qu'option, la dépendance de notification n'échouera jamais et les notifications pour le service dépendant seront toujours envoyées. Exemple: Si vous spécifiez w dans ce champ, les notifications pour le service dépendant ne seront pas envoyées si le service maître est à l'état WARNING.
dependency_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle cette dépendance est valide. Si cette directive n'est pas spécifiée, la dépendance est considérée comme valide à tout moment.





Service Escalation Definition	
Service Escalation Definition
Description: Les escalades de service sont complètement facultatives et sont utilisées pour escalader les notifications pour un service particulier. Vous trouverez plus d'informations sur le fonctionnement des notifications de notifications ici.
define servicedependency{
dependent_host_name host_name
dependent_hostgroup_name hostgroup_name
servicegroup_name servicegroup_name
dependent_servicegroup_name servicegroup_name
dependent_service_description service_description
host_name host_name
hostgroup_name hostgroup_name
service_description service_description
inherits_parent [0/1]
execution_failure_criteria [o,w,u,c,p,n]
notification_failure_criteria [o,w,u,c,p,n]
dependency_period timeperiod_name
}
Directive Descriptions:
host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du ou des hôtes auquel l'escalade de service doit s'appliquer ou qui lui est associée.
hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour spécifier le ou les noms abrégés du ou des groupes d'hôtes auxquels l'escalade de service doit s'appliquer ou à laquelle elle est associée. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Nom_hôtehôte peut être utilisé à la place de la directive nom_hôte ou en plus de celle-ci.
service_description: Cette directive est utilisée pour identifier la description du service auquel l'escalade devrait s'appliquer.
first_notification: Cette directive est un numéro qui identifie la première notification pour laquelle cette escalade est effective. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 3, cette escalade ne sera utilisée que si le service est dans un état non OK suffisamment longtemps pour qu'une troisième notification soit émise.
last_notification: Cette directive est un numéro qui identifie la dernière notification pour laquelle cette escalade est effective. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 5, cette escalade ne sera pas utilisée si plus de cinq notifications sont envoyées pour le service. Définir cette valeur sur 0 signifie que vous continuerez à utiliser cette entrée d'escalade continue (peu importe le nombre de notifications envoyées).
contacts: Ceci est une liste des noms abrégés des contacts qui doivent être notifiés chaque fois qu'il y a des problèmes (ou des récupérations) avec ce service. Les contacts multiples doivent être séparés par des virgules. Utile si vous souhaitez que les notifications ne concernent que quelques personnes et ne souhaitent pas configurer de groupes de contacts. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition d'escalade de service.
contact_groups: Cette directive est utilisée pour identifier le nom abrégé du groupe de contacts à notifier lors de la remontée de la notification de service. Plusieurs groupes de contacts doivent être séparés par des virgules. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition d'escalade de service.
notification_interval: Cette directive est utilisée pour déterminer l'intervalle auquel les notifications doivent être faites tant que cette escalade est valide. Si vous spécifiez une valeur de 0 pour l'intervalle, Nagios enverra la première notification lorsque cette définition d'escalade de priorité est valide, mais empêchera ensuite l'envoi de notifications de problèmes supplémentaires pour l'hôte. Les notifications ne sont envoyées que lorsque l'hôte récupère. Ceci est utile si vous souhaitez que les notifications ne soient plus envoyées après un certain temps. Remarque: Si plusieurs entrées d'escalade d'un hôte se chevauchent pour une ou plusieurs plages de notification, le plus petit intervalle de notification de toutes les entrées d'escalade est utilisé.
escalation_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle cette escalade est valide. Si cette directive n'est pas spécifiée, l'escalade est considérée comme valide à tout moment.
escalation_options: Cette directive est utilisée pour définir les critères qui déterminent quand cette escalade de service est utilisée. L'escalade n'est utilisée que si le service est dans l'un des états spécifiés dans cette directive. Si cette directive n'est pas spécifiée dans une escalade de service, cette escalade est considérée comme valide pendant tous les états de service. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: r = escalade sur un état OK (récupération), w = escalate sur un état WARNING, u = escalade sur un état INCONNU et c = escalade sur un état CRITICAL. Exemple: Si vous spécifiez w dans ce champ, l'escalade ne sera utilisée que si le service est dans un état WARNING.





 Host Dependency Definition
Host Dependency Definition
Description: Les dépendances d’hôte sont une fonctionnalité avancée de Nagios qui vous permet de supprimer les notifications pour les hôtes en fonction du statut d’un ou de plusieurs autres hôtes. Les dépendances d'hôte sont facultatives et s'adressent principalement aux utilisateurs avancés disposant de configurations de surveillance complexes. Plus d'informations sur le fonctionnement des dépendances d'hôte (lisez ceci!) Peuvent être trouvées ici.
define hostdependency{
dependent_host_name host_name
dependent_hostgroup_name hostgroup_name
host_name host_name
hostgroup_name hostgroup_name
inherits_parent [0/1]
execution_failure_criteria [o,d,u,p,n]
notification_failure_criteria [o,d,u,p,n]
dependency_period timeperiod_name
}
Directive Descriptions:
dependent_host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le nom abrégé du ou des hôtes dépendants. Plusieurs hôtes doivent être séparés par des virgules.
dependent_hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour identifier le ou les noms abrégés du ou des groupes d'hôtes dépendants. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Nom_hôte_groupe_pendant peut être utilisé à la place ou en plus de la directive nom_hôte_dépendante.
host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du ou des hôtes sur lesquels on compte (également appelé hôte maître). Plusieurs hôtes doivent être séparés par des virgules.
hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour identifier le (s) nom (s) abrégé (s) du ou des groupe (s) hôte (s) dont on dépend (également appelé hôte maître). Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Nom_hôtehôte peut être utilisé à la place de la directive nom_hôte ou en plus de celle-ci.
inherits_parent: Cette directive indique si la dépendance hérite ou non des dépendances de l'hôte sur lequel on dépend (également appelé hôte maître). En d'autres termes, si l'hôte maître dépend d'autres hôtes et que l'une de ces dépendances échoue, cette dépendance échouera également.
execution_failure_criteria: Cette directive est utilisée pour spécifier les critères qui déterminent quand l'hôte dépendant ne doit pas être activement contrôlé. Si l'hôte maître se trouve dans l'un des états d'échec spécifiés, l'hôte dépendant ne sera pas vérifié activement. Les options valides sont une combinaison d'un ou plusieurs des éléments suivants (plusieurs options sont séparées par des virgules): o = échec dans un état UP, d = échec dans un état DOWN, u = échec dans un état INCREACHABLE et p = échec dans un état en attente (par exemple, l'hôte n'a pas encore été vérifié). Si vous spécifiez n (aucun) en tant qu'option, la dépendance d'exécution n'échouera jamais et l'hôte dépendant sera toujours activement contrôlé (si d'autres conditions le permettent). Exemple: Si vous spécifiez u, d dans ce champ, l'hôte dépendant ne sera pas activement vérifié si l'hôte maître est dans l'état NON RECHARGABLE ou DOWN.
notification_failure_criteria: Cette directive permet de définir les critères permettant de déterminer quand les notifications pour l'hôte dépendant ne doivent pas être envoyées. Si l'hôte maître est dans l'un des états d'échec spécifiés, les notifications pour l'hôte dépendant ne seront pas envoyées aux contacts. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: o = échec dans un état UP, d = échec dans un état DOWN, u = échec dans un état UNREACHABLE et p = échec dans un état en attente (par exemple, l'hôte a pas encore été vérifié). Si vous spécifiez n (aucun) en tant qu'option, la dépendance de notification n'échouera jamais et les notifications pour l'hôte dépendant seront toujours envoyées. Exemple: si vous spécifiez d dans ce champ, les notifications pour l'hôte dépendant ne seront pas envoyées si l'hôte maître est à l'état DOWN.
dependency_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle cette dépendance est valide. Si cette directive n'est pas spécifiée, la dépendance est considérée comme valide à tout moment.





Host Escalation Definition
Host Escalation Definition
Description: Les escalades d’hôte sont totalement facultatives et sont utilisées pour escalader les notifications d’un hôte particulier. Vous trouverez plus d'informations sur le fonctionnement des notifications de notifications ici.
define hostescalation{
host_name host_name
hostgroup_name hostgroup_name
contacts contacts
contact_groups contactgroup_name
first_notification #
last_notification #
notification_interval #

escalation_period timeperiod_name
escalation_options [d,u,r]
}
Directive Descriptions:
host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le nom abrégé de l'hôte auquel l'escalade doit s'appliquer.
hostgroup_name: Cette directive est utilisée pour identifier le ou les noms abrégés du ou des groupes hôtes auxquels l’escalade doit s’appliquer. Plusieurs groupes d'hôtes doivent être séparés par des virgules. Si cela est utilisé, l'escalade hiérarchique s'appliquera à tous les hôtes membres du ou des groupes d'hôtes spécifiés.
first_notification: Cette directive est un numéro qui identifie la première notification pour laquelle cette escalade est effective. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 3, cette escalade ne sera utilisée que si l'hôte est en panne ou inaccessible suffisamment longtemps pour qu'une troisième notification soit émise.
last_notification: Cette directive est un numéro qui identifie la dernière notification pour laquelle cette escalade est effective. Par exemple, si vous définissez cette valeur sur 5, cette escalade ne sera pas utilisée si plus de cinq notifications sont envoyées pour l'hôte. Définir cette valeur sur 0 signifie que vous continuerez à utiliser cette entrée d'escalade continue (peu importe le nombre de notifications envoyées).
contacts: Ceci est une liste des noms abrégés des contacts qui doivent être notifiés chaque fois qu'il y a des problèmes (ou des récupérations) avec cet hôte. Les contacts multiples doivent être séparés par des virgules. Utile si vous souhaitez que les notifications ne concernent que quelques personnes et ne souhaitent pas configurer de groupes de contacts. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition d'escalade d'hôte.
contact_groups: Cette directive est utilisée pour identifier le nom abrégé du groupe de contacts à notifier lors de la remontée de la notification d'hôte. Plusieurs groupes de contacts doivent être séparés par des virgules. Vous devez spécifier au moins un contact ou un groupe de contacts dans chaque définition d'escalade d'hôte.
notification_interval: Cette directive est utilisée pour déterminer l'intervalle auquel les notifications doivent être faites tant que cette escalade est valide. Si vous spécifiez une valeur de 0 pour l'intervalle, Nagios enverra la première notification lorsque cette définition d'escalade de priorité est valide, mais empêchera ensuite l'envoi de notifications de problèmes supplémentaires pour l'hôte. Les notifications ne sont envoyées que lorsque l'hôte récupère. Ceci est utile si vous souhaitez que les notifications ne soient plus envoyées après un certain temps. Remarque: Si plusieurs entrées d'escalade d'un hôte se chevauchent pour une ou plusieurs plages de notification, le plus petit intervalle de notification de toutes les entrées d'escalade est utilisé.
escalation_period: Cette directive est utilisée pour spécifier le nom abrégé de la période de temps pendant laquelle cette escalade est valide. Si cette directive n'est pas spécifiée, l'escalade est considérée comme valide à tout moment.
escalation_options: Cette directive est utilisée pour définir les critères qui déterminent quand cette escalade d'hôte est utilisée. L'escalade n'est utilisée que si l'hôte se trouve dans l'un des états spécifiés dans cette directive. Si cette directive n'est pas spécifiée dans une escalade d'hôte, cette escalade est considérée comme valide pendant tous les états de l'hôte. Les options valides combinent un ou plusieurs des éléments suivants: r = escalade dans un état UP (récupération), d = escalate dans un état DOWN et u = escalade dans un état UNREACHABLE. Exemple: Si vous spécifiez d dans ce champ, l'escalade ne sera utilisée que si l'hôte est à l'état DOWN.





 Extended Host Information Definition	
Extended Host Information Definition
Description: Les entrées d’information d’hôte étendues sont essentiellement utilisées pour rendre jolies les sorties des CGI status, statusmap, statuswrl et extinfo. Ils n'ont aucun effet sur la surveillance et sont complètement facultatifs.
Tip: As of Nagios 3.x, all directives contained in extended host information definitions are also available in host definitions. Thus, you can choose to define the directives below in your host definitions if it makes your configuration simpler. Separate extended host information definitions will continue to be supported for backward compatability.
define hostextinfo{
host_name host_name
notes note_string
notes_url url
action_url url
icon_image image_file
icon_image_alt alt_string
vrml_image image_file
statusmap_image image_file
2d_coords x_coord,y_coord
3d_coords x_coord,y_coord,z_coord
}
Variable Descriptions:
host_name: Cette variable est utilisée pour identifier le nom abrégé de l'hôte auquel les données sont associées.
notes: Cette directive permet de définir une chaîne optionnelle de notes relatives à l'hôte. Si vous spécifiez une note ici, vous la verrez dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur l'hôte spécifié).
notes_url: Cette variable permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir plus d'informations sur l'hôte. Si vous spécifiez une URL, vous verrez un lien intitulé "Remarques supplémentaires sur l'hôte" dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous affichez des informations sur l'hôte spécifié). Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /). Cela peut être très utile si vous souhaitez mettre des informations détaillées sur l'hôte, les méthodes de contact d'urgence, etc. à la disposition du autre personnel d'assistance.
action_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir davantage d’actions à effectuer sur l’hôte. Si vous spécifiez une URL, vous verrez un lien indiquant "Actions supplémentaires sur l'hôte" dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous affichez des informations sur l'hôte spécifié). Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /).
icon_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image GIF, PNG ou JPG à associer à cet hôte. Cette image sera affichée dans les CGI d'état et d'informations étendues. L’image aura une meilleure apparence si sa taille est de 40x40 pixels. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
icon_image_alt: Cette variable est utilisée pour définir une chaîne facultative utilisée dans la balise ALT de l'image spécifiée par l'argument . La balise ALT est utilisée dans les CGI Status, Extended Information et Statusmap.
vrml_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image GIF, PNG ou JPG à associer à cet hôte. Cette image sera utilisée comme texture pour l'hôte spécifié dans le CGI statuswrl. Contrairement à l'image que vous utilisez pour la variable , celle-ci ne devrait probablement pas être transparente. Si tel est le cas, l'objet hôte aura l'air un peu bizarre. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
statusmap_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image à associer à cet hôte dans le CGI statusmap. Vous pouvez spécifier une image JPEG, PNG et GIF si vous le souhaitez, bien que je vous recommande fortement d'utiliser une image au format GD2, car les autres formats d'image entraîneront une perte de temps CPU considérable lorsque l'image statusmap est générée. Les images GD2 peuvent être créées à partir d’images PNG à l’aide de l’utilitaire pngtogd2 fourni avec la bibliothèque gd de Thomas Boutell. Les images GD2 doivent être créées dans un format non compressé afin de minimiser la charge du processeur lorsque le CGI Statusmap génère l'image de carte réseau. L’image aura une meilleure apparence si sa taille est de 40x40 pixels. Vous pouvez laisser ces options vides si vous n'utilisez pas le CGI statusmap. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
2d_coords: Cette variable est utilisée pour définir les coordonnées à utiliser lors du dessin de l'hôte dans le CGI de statusmap. Les coordonnées doivent être données en nombres entiers positifs, car elles correspondent aux pixels physiques de l'image générée. L'origine du dessin (0,0) se situe dans le coin supérieur gauche de l'image et s'étend dans le sens positif x (à droite) en haut de l'image et dans le sens positif y (en bas) dans la main gauche. côté de l'image. Pour référence, la taille des icônes dessinées est généralement d’environ 40x40 pixels (le texte prend un peu plus de place). Les coordonnées que vous spécifiez ici sont pour le coin supérieur gauche de l'icône d'hôte dessinée. Remarque: ne vous inquiétez pas de ce que sont les coordonnées x et y maximales que vous pouvez utiliser. Le CGI calculera automatiquement les dimensions maximales de l'image créée en fonction des coordonnées x et y les plus grandes que vous spécifiez.
3d_coords: Cette variable permet de définir les coordonnées à utiliser lors du dessin de l'hôte dans le CGI statuswrl. Les coordonnées peuvent être des nombres réels positifs ou négatifs. L'origine du dessin est (0.0.0.0.0.0). Pour référence, la taille des cubes hôtes dessinés est de 0,5 unité de chaque côté (le texte prend un peu plus de place). Les coordonnées que vous spécifiez ici sont utilisées comme centre du cube hôte.





 Extended Service Information Definition	 
Extended Service Information Definition
Description: Les entrées d'informations de service étendues sont fondamentalement utilisées pour rendre la sortie des CGI status et extinfo jolies. Ils n'ont aucun effet sur la surveillance et sont complètement facultatifs.
Tip: As of Nagios 3.x, all directives contained in extended service information definitions are also available in service definitions. Thus, you can choose to define the directives below in your service definitions if it makes your configuration simpler. Separate extended service information definitions will continue to be supported for backward compatability.
define serviceextinfo{
host_name host_name
service_description service_description
notes note_string
notes_url url
action_url url
icon_image image_file
icon_image_alt alt_string
}
Variable Descriptions:
host_name: Cette directive est utilisée pour identifier le nom abrégé de l'hôte auquel le service est associé.
service_description: Cette directive est la description du service auquel les données sont associées.
notes: Cette directive permet de définir une chaîne optionnelle de notes relatives au service. Si vous spécifiez une note ici, vous la verrez dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur le service spécifié).
notes_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir plus d'informations sur le service. Si vous spécifiez une URL, vous verrez un lien intitulé "Notes de service supplémentaires" dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur le service spécifié). Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /). Cela peut être très utile si vous souhaitez mettre des informations détaillées sur le service, les méthodes de contact d'urgence, etc. à la disposition du personnel de support.
action_url: Cette directive permet de définir une URL facultative pouvant être utilisée pour fournir davantage d’actions à exécuter sur le service. Si vous spécifiez une URL, vous verrez un lien "Actions de service supplémentaires" dans le CGI d'informations étendues (lorsque vous consultez des informations sur le service spécifié). Toute URL valide peut être utilisée. Si vous envisagez d'utiliser des chemins relatifs, le chemin de base sera identique à celui utilisé pour accéder aux CGI (c'est-à-dire / cgi-bin / nagios /).
icon_image: Cette variable permet de définir le nom d'une image GIF, PNG ou JPG à associer à cet hôte. Cette image sera affichée dans les CGI d'état et d'informations étendues. L’image aura une meilleure apparence si sa taille est de 40x40 pixels. Les images pour les hôtes sont supposées se trouver dans le sous-répertoire logos / de votre répertoire images HTML (par exemple, / usr / local / nagios / share / images / logos).
icon_image_alt: Cette variable est utilisée pour définir une chaîne facultative utilisée dans la balise ALT de l'image spécifiée par l'argument . La balise ALT est utilisée dans les CGI Status, Extended Information et Statusmap.